giphy 7 copie 10.GIF

#18 - LE MEILLEUR COMBATTANT DE L'HUMANITÉ : LIVAÏ ACKERMAN.

14 janvier 2022

Écouter l'épisode
 

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas fait d’épisode focus sur un personnage, et avec la sortie récente de la dernière saison de l’anime de SNK (l’Attaque des Titans), je me suis dit que c’était l’occasion de vous en faire un sur ce personnage que, comme toutes bonne « fan-girl » qui se respecte adore, le Caporal Livaï Ackerman, plus grand combattant de l’humanité.


Si vous avez écouté l’émission spéciale Noël du podcast PCF Mangas, à laquelle j’ai eu la chance d’être invitée, vous avez pu découvrir que j’avais un faible pour les personnages « petits » (on parle là évidemment de leur taille) et un peu rageux. Cela se retrouve avec Vegeta ou Edward Elric, par exemple. Plus récemment, en la personne de Ryota Miyagi dans Slam Dunk, basketteur de génie malgré sa petite taille et au tempérament bien fougueux ! Maiiiis, je reviendrai à Slam Dunk une autre fois ! Pour revenir à Livaï, il ne mesure qu’1m60.


Le manga étant terminé et l’anime étant bien avancé, il n’y aura a priori pas de spoil, sauf peut-être à la fin, mais sinon comme d’habitude, je vous en avertirai !


Je ne reviendrai pas en détails sur l’œuvre de l’Attaque des Titans puisque j’en ai parlé dans un épisode précédent, que je vous invite à aller écouter, si vous le souhaitez. 


L’idée étant aujourd’hui de me concentrer sur le personnage de Livaï et de vous raconter un peu sa vie et pourquoi il est aussi apprécié. En effet, c’est LE personnage avec la plus grande popularité dans ce manga, et il écrase de loin les autres lors des sondages.


Mais alors qui est-il ? 

Et comment fait-il pour rester aussi impassible malgré tous les malheurs qu’il a endurés ? 

Petit rappel sur sa vie de manière chronologique.


La mort de sa mère – On apprend des bribes d’informations au fur et à mesure du manga de l’Attaque des Titans et notamment dans des spin-offs (par exemple, les deux tomes de « Birth of Livaï ») sur son histoire. Il semblerait que sa mère, Kuchel Ackerman ait été une prostituée extrêmement pauvre vivant dans les Bas fond de la ville. Cependant, elle aurait été une mère aimante pour Livaï et aurait essayé de l’élever comme elle le pouvait. Elle finit par mourir d’une maladie, et Livaï resta à son chevet pendant des jours et des jours, en frôlant la mort à cause de la faim, jusqu’à ce que Kenny Ackerman, le frère de Kuchel, vienne lui rendre visite et apprenne sa mort. Il s’occupera de Livaï par la suite. Premier évènement traumatisant pour lui. 


L’éducation par un oncle par comme les autres – Livaï a été recueilli par son oncle Kenny, drôle de personnage dont l’objectif ultime était de s’emparer du Titan Originel. Grâce à son influence (on a beau le détester, on est obligés de reconnaître que c’est un personnage charismatique !) il réussit à créer une escouade « anti-personnel » pour pouvoir se confronter au Bataillon d’Exploration (dont Livaï deviendra le caporal). Enfant, il entraîne Livaï au combat, au vol et à de nombreux larcins en tout genre pour lesquels le jeune garçon semble particulièrement doué. Il l’abandonnera, livré à lui-même sans aucune explication, du jour au lendemain. Lorsqu’il le retrouvera, Livaï est adulte et Kenny essaye de le tuer. (Nous nous souvenons tous de cette fameuse scène de course poursuite dans les ruelles et dans les airs entre les deux et de Livaï hurlant « Kennyyyyyyyy ». Kenny finira par mourir au pied d’un arbre, sous le regard insensible de Livaï. Deuxième évènement traumatisant pour lui. 


La vie dans les bas-fonds – On retrouvera Livaï des années plus tard (histoire de Birth of Livaï) toujours dans les bas-fonds de la ville, à vivre de petits larcins et à utiliser le matériel tridimensionnel volé des bataillons, avec deux de ses amis proches : Isabel et Furlan. Furlan et lui se sont rencontrés un peu par hasard et ont plus tard accueilli Isabel parmi eux. Livaï se comporte comme un grand frère avec eux, et même s’il reste très sec et peu souriant, on sent qu’ils comptent pour lui et qu’il a beaucoup d’affection pour eux. À la suite de leurs « crimes », ils sont bientôt rattrapés par le major Erwin Smith. Même s’il doit les arrêter, il est impressionné par la maîtrise de Livaï de l’équipement tridimensionnel, alors qu’il n’a reçu aucune formation préalable. Il propose donc un accord à Livaï : il oublie leurs crimes s’ils acceptent de rejoindre le Bataillon d’exploration. Livaï accepte et il fait pour la première fois la rencontre de Hansi Zoe (qui a d’ailleurs l’air d’en pincer pour lui dès la première fois où elle le voit !). Il a d’abord du mal à se plier aux règles et a du mal à accepter les ordres de sa hiérarchie. Mais petit à petit il finit par s’y habituer. Malheureusement, lors d’une sortie d’une Bataillon, Livaï est écarté du reste du groupe et lorsqu’il revient, Furlan et Isabel ont été sauvagement tué par des titans. Fou de rage, Livaï tue brutalement le titan responsable de leur mort. Troisième évènement traumatisant pour lui. 


Son rôle de Caporal du Bataillon d’Exploration – Malgré toutes ses réticences, Livaï fini par trouver sa place au sein du Bataillon et en devient le plus grand soldat. Il est d’ailleurs régulièrement appelé « plus grand guerrier de l’humanité » car il comptabilise la mort de plus de 58 titans à son actif. Au cours de l’histoire du manga de l’Attaque des titans, il est responsable d’une équipe d’opérations spéciale, composée de Eld, Petra, Ral, Oluo et Gunther Schultz. On comprend qu’ils entretiennent tous des bonnes relations, que Petra est probablement un peu amoureuse de lui (et franchement, on la comprend !). 

(SPOIL) Cependant, lors d’une attaque du Titan Féminin, son équipe se fait déraciner et tous les membres sont assassinés sauvagement. Lors de son retour en ville, Livaï doit annoncer au père de Petra, la mort de sa fille. Cependant, lors de cet épisode, Livaï ne semble ressentir aucune émotion, comme s’il était insensible au décès de ses amis. 

Quatrième évènement traumatisant pour lui. 


Sa bromance avec Erwin Smith – Livaï qui, jusqu’à sa rencontre avec Erwin, vivait dans les bas-fonds, une vie de misère, a trouvé une raison de vivre importante en rejoignant le Bataillon. Erwin et lui sont devenus de très grands amis, presque des frères. Ils se font aveuglément confiance et on un respect infini l’un envers l’autre. Malgré qu’ils sachent mutuellement qu’ils sont potentiellement voués à mourir lors d’un assaut contre les titans, ils ont toujours espoir de se revoir vivants. 

(SPOIL) Malheureusement, lors d’un assaut du Titan Bestial et de ses titans possédés, Erwin est mortellement blessé. Livaï qui est en possession d’un « sérum titanesque » (et donc de sauver quelqu’un sur le point de mourir, en lui donnant une capacité de régénération – bon c’est un peu glauque, parce-que ça revenait aussi à dévorer Bertolt pour récupérer le Titan Colossal par la même occasion) doit faire un choix crucial : sauver Erwin, qui est à l’agonie avec des organes en moins ou sauver Armin, en pleine fleur de l’âge, littéralement calciné par son combat contre le Titan Colossal et sur le point de mourir également. Livaï, contre toute attente et à contrecœur, choisira de sauver Armin, considérant qu’il a prouvé sa valeur, qu’il a un brillant avenir devant lui et la capacité de devenir le « nouveau Erwin ».

Cinquième évènement traumatisant pour lui. 


La deuxième perte de son bataillon – Dans la deuxième partie du manga, les habitants de l’île de Paradis ont découvert qu’ils ne sont plus les seuls humains de l’humanité et qu’ils ont juste été mis à l’écart sur une île, par peur de leurs pouvoirs de titans. Sieg Jager, le demi-frère d’Eren, est amené sur Paradis. Fourbe qu’il est, il essaye de faire croire qu’il est du côté des eldiens, et est maintenu sous haute surveillance du bataillon de Livaï (il faut préciser que le Titan Bestial et Livaï ont un lourd passif et qu’à ce moment de l’histoire, Sieg a déjà été battu violemment deux fois par Livaï). 

Cependant, Sieg a en réalité empoisonné la grande majorité des eldiens, notamment les membres de l’armée, en leur fournissant du vin coupé à du sérum titanesque en cachette. Livaï, ne boit pas d’alcool mais, son bataillon entier, un soir, lui avait demandé l’autorisation de faire un peu la fête et d’en boire. Livaï voit donc tous les membres de son bataillon se transformer en titans sous ses yeux et essayer de le dévorer. Et dans une scène épique, (que ce soit le manga, ou l’anime), on le voit fermer les yeux dans les airs, comme pour faire le vide dans sa tête et quelques minutes plus tard, lorsqu’il se lance à la poursuite de Sieg, on comprend qu’il a éliminé tous les anciens membres de son bataillon, devenus titans. 

Sixième évènement traumatisant pour lui. 


A partir de maintenant, nous entrons dans une partie de l’épisode où il y aura un peu plus de spoils (pour ceux qui sont anime only, notamment). Je vous invite donc à consulter dans le détail de l’épisode à quel moment la partie spoil se termine pour pouvoir y revenir sereinement. Pour les autres, on continue ! 


(PARTIE SPOIL)

Sa relation avec le Titan Bestial – Sieg Jager et Livaï ont un rapport assez particulier. Lors de la première apparition du bestial, on ne sait pas encore réellement qui est Sieg. On verra plus tard des flashbacks dans lesquels Reiner et Bertolt l’avertissent que les rangs des eldiens comptent parmi eux un combattant exceptionnel, dont il faut se méfier. Il le découvrira malgré lui lors d’un premier affrontement titanesque (qui figure à ce jour dans le top 10 des combats mangas les plus épiques) où Livaï va déraciner tous ses titans et lui trancher les membres, les chevilles, les poignets et finalement la nuque, en l’espace de quelques secondes. Leur deuxième affrontement aura lieu à Mahr, et ne durera que quelques secondes ou Livaï lui tranche la nuque, mais on apprendra plus tard que cela était un coup monté avec la complicité de Sieg. Lors de leur troisième affrontement, (qui a lieu après que tout son bataillon est transformé en titans) Sieg est sans voix lorsqu’il constate que Livaï le poursuit et qu’il n’est pas mort. Il va crier une phrase du style « ce n’est pas possible, ça recommence ! » de désespoir, avant de se transformer et de se faire battre, une troisième fois, lamentablement. Il le capture et l’attache afin de le transporter, mais Sieg, toujours aussi fourbe, réussira à s’enfuir en infligeant au passage de terribles blessures à Livaï qui sera laissé pour mort, avec deux doigts, une jambe et un œil en moins. 


A la fin du manga, lors du combat final des eldiens contre Eren, Livaï tranchera définitivement la tête de Sieg, mettant ainsi fin à cette drôle de relation entre les deux personnages qui semblent se vouer une haine réciproque. 


La perte de Hansi Zoe – Hansi Zoe est un personnage complexe, car dans le manga, on ne sait pas trop si c’est une femme ou un homme et l’auteur lui-même a déclaré que c’était aux lecteurs de choisir. Dans l’anime, néanmoins, c’est clairement un personnage à la voix et d’apparence féminine. Elle fait partie du bataillon de Livaï jusqu’à ce que Erwin lui confie sa succession. Elle est passionnée par les titans et est aussi excentrique que Livaï n’est impassible. A la fin de l’histoire, dans le manga, pour pouvoir permettre à ses amis de s’échapper, elle choisira de se sacrifier en adressant une dernière fois à Livaï le signe de « la main sur le cœur ». Comme d’habitude, Livaï ne laissera rien transparaître de ses émotions, mais néanmoins, les lecteurs ressentiront tout de même que cela l’affecte profondément.  


Les adieux – A l’issue de la bataille finale contre Eren, qui a lancé le grand terrassement et qui doit absolument être arrêté coûte que coûte, Livaï se bat, malgré ses blessures et son handicap (doigts en moins, jambe abîmée). De plus, il faut rappeler qu’il vient de la lignée Ackerman, réputée pour engendrer de grands guerriers – puissants combattants (ce qui est aussi le cas de Mikasa, qui est une lointaine cousine éloignée de Livaï) qui lui donne des aptitudes au combat exceptionnelles. L’auteur lui offrira enfin un moment de libération, dans une scène émouvante, durant laquelle Livai verra, pendant quelques instants, une apparition de tous ses amis tombés au combat (notamment Isabel, Furlan, Hansi et évidemment Erwin), tous avec la main sur le cœur, et il pourra leur dire « nous avons réussi, vous n’êtes pas morts en vain ». 


(FIN PARTIE SPOIL) 


Livaï est donc un personnage complexe et relativement insaisissable. Il est complètement maniaque de la propreté (ce qui donne lieu à des scènes assez amusantes), dû à son passé dans les bas-fonds qu’il l’a traumatisé. Il ne boit que du thé noir, et il tient sa tasse sans jamais attraper l’anse (de peur qu’elle se casse et de renverser son thé). Il a une personnalité très froide et inaccessible, avec des propos difficiles et impolis. Il ne respecte pas grand-chose ni grand monde, à part Erwin et semble se moquer de sa hiérarchie. Il est violent et parfois colérique. Il a un humour particulier et est parfois très vulgaire. Il adore provoquer ses adversaires et les rabaisser. 


Malgré cela, il semble avoir un profond respect pour la vie humaine et déteste perdre « inutilement » des soldats. Malgré son visage impassible, il semble néanmoins être affecté par la perte de ses proches et subordonnés. Quand il découvre que les titans ont probablement été des humains, cela le choque beaucoup. 

Il explique également qu’il porte toute la volonté de ses camarades tombés au combat, ce qui lui donne cette force légendaire pour continuer à combattre les titans.

Et c’est ce qui le rend probablement aussi populaire : il a vécu des choses horribles, mais ne se plaint pas, ne reproche rien à personne et continue d’avancer, de se battre et de risquer sa vie pour défendre son peuple. Tout en nous offrant toujours des combats absolument exceptionnels !

Écouter l'épisode
 
Livai.jpg