giphy 24.GIF

#7 - FOCUS - VEGETA, PRINCE SAIYAN.

29 octobre 2021

Écouter l'épisode
 

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler du seul et unique Prince des Saiyans… Vegeta.

Comme je l’ai expliqué dans mon épisode d’introduction, le seul manga à côté duquel je n’ai pas pu passer quand j’étais jeune, c’était Dragon Ball Z. Qui reste pour moi le plus grand chef d’œuvre de la saga DB. J’avoue tout de suite que je n’ai pas continué après. DBS et DBGT, je n’ai pas accroché plus que ça et je préférais rester sur des bons souvenir !


Mais depuis ma tendre enfance, Vegeta a toujours été mon personnage préféré. Je ne le mets pas dans mes top personnages, car pour moi il est inclassable et il gardera toujours une place spéciale. Je le préfère de loin à Goku (CALMEZ VOUS) et je vais vous expliquer pourquoi dans cet épisode ! 


Petit disclaimer : Je n’ai ni vu, ni lu DBGT et DBS donc je ne parlerai pas trop de ce que je ne connais pas ! 


Je ne pense pas que ce soit utile de le préciser, mais Dragon Ball est LE manga père fondateur du shonen. Tous les mangakas des mangas que nous lisons aujourd’hui, reconnaissent sans honte admirer et s’inspirer de Toriyama, qui a su créer un univers à part entière qui continue de perdurer 30 ans après. Et je trouve que c’est assez beau de voir que c’est un manga qui a traversé des générations entières. Parents et enfants peuvent se retrouver à apprécier cette saga ! 


Bon, encore une fois, même si je pense que tout le monde connaît Dragon Ball (et si ce n’est pas le cas, vous avez littéralement vécu dans une grotte pendant 30 ans) un rapide rappel sur l’œuvre :

Auteur - GOAT Akira Toriyama 

Sortie - Dragon Ball en 1984 jusqu’en 95. 42 tomes. 

En France, chez les éditions Glénat depuis 1993. 

Animation - Dragon Ball (entre 86 et 89) – 153 épisodes et DBZ (89 à 96 avec 251 épisodes)


Résumé de l’œuvre : (Dragon Ball)

Dans Dragon Ball, on suit l’enfance de Son Goku, un petit garçon avec une mystérieuse queue de singe et de grandes dispositions pour les arts martiaux. Il est élevé par son grand-père dans un coin reculé. Au décès de celui-ci, il rencontre Bulma, une jeune fille très maligne et ensemble, ils partent à la recherche des fameuses boules de cristal, les Dragon Ball, afin de pouvoir rencontrer le mythique dragon Shenron et de faire un vœu. Ils vont rencontrer en route de nombreux personnages, qui tantôt seront des grands ennemis, ou des alliés. 


(Dragon Ball Z) – tiré des 17 derniers tomes du manga

Se passe des années après la fin de Dragon Ball. Goku a grandi et s’est marié avec Chichi, ils ont eu un petit garçon, Gohan. Apparaissent alors sur terre de mystérieux personnages, clamant venir de la planète Vegeta, planètes des Saiyans et expliquant à Goku, qu’il fait partie de leur monde. Commence alors une nouvelle grande aventure, peuplée de rebondissements pour nos héros. 


Akira Toriyama s’est librement inspiré d’une œuvre très connue dans le monde asiatique, écrite par Wu Chen En, connue sous le nom de « la pérégrination vers l’ouest » ou encore « le roi singe » qui raconte l’expédition d’un moine bouddhiste, accompagné par des personnages fantastiques. Il va leur arriver de nombreuses aventures et ils vont également rencontrer de nombreux ennemis en route. Cette œuvre fait partie des quatre livres fantastiques. Les Quatre livres extraordinaires de la littérature chinoise sont quatre romans communément considérés comme étant les œuvres de fiction de la Chine pré-moderne les plus grandes et les plus influentes. (Je vous invite à vous renseigner sur le sujet, c’est vraiment très intéressant.) 


Qui est Vegeta donc ?


Vegeta fait son apparition dans Dragon Ball Z, à l’arrivée des saiyans sur terre. Dans le manga, il s’agit du tome 17 et l’anime DBZ dans l’épisode 5. 

Concernant son nom, il porte celui de sa planète d’origine, dont il est le prince. Son nom vient en réalité du mot « vegetable » qui signifie « légume » en anglais. Comme tous les noms des saiyans dans ce manga, l’origine est en rapport avec les aliments ! 

Il faut savoir que Akira Toriyama lui-même déclare ne pas apprécier particulièrement ce personnage, qui aurait du mourir sur Namek, mais de nombreux fans ont protesté en le suppliant de ne pas tuer Vegeta et que c’est pour cette raison qu’il est toujours l’éternel second. Néanmoins et malgré cela, il fait partie des personnages les plus appréciés de ce manga, selon de nombreux classements. 


Physique

Il n’est pas très grand (comme beaucoup de grands personnages de mangas cf Livai Ackerman, Edward Elric) mais il semble grandir au fur et à mesure de l’histoire ! Comme tous les saiyans, il a les cheveux et les yeux noirs, ainsi qu’une coupe de cheveux « en l’air ». Sa couleur de cheveux change évidemment au gré de ses transformations (jaune ou bleu). Il s’habille très souvent en tenue de combat traditionnelle saiyenne, avec une combinaison bleu nuit et une armure jaune et blanche. Pendant sa vie sur terre, il revêt plus souvent des habits de « terrien ». Il a des traits assez durs et anguleux et sourit rarement. (Contrairement à Goku qui a souvent des yeux ronds un peu enfantins, Vegeta a toujours les sourcils froncés). 


Passé 

Il est né vers 732 (il a environ 6/7 ans de plus que Goku, donc il a environ 31 ans au début de DBZ). Dans sa jeunesse, il a vu son père, le roi Vegeta de la planète du même nom où vivaient les saiyans, se faire dominer par le Dieu de la destruction, Beerus . Sa race est également soumise au règne du seigneur de Freezer, et le roi Végéta a également été contraint par Freezer de le livrer à cette dernière par des moyens non divulgués.

Alors qu’il est enfant, tout le monde le suspecte d’être le guerrier légendaire, grâce à son potentiel de combat inné, et du fait qu’il est membre de la famille royale de la planète Vegeta. C’est pour sa force de combat que Freezer l’épargne lorsqu’il détruit sa planète. Il voit en lui un parfait outil pour accomplir des missions de conquête. Il l’envoie régulièrement sur d’autres planètes avec Nappa, son compagnon d’arme et garde du corps. En grandissant, il n’a qu’un seul objectif : tuer Freezer, se libérer de son emprise et prendre sa place pour diriger l’univers. 

Grâce à leurs détecteurs, Nappa et lui découvrent, alors qu’ils sont en mission, que Raditz, parti sur Terre afin de la conquérir et convaincre son frère Son Goku de le rejoindre, s’est fait tuer. Dans la foulée, ils apprennent aussi l’existence des Dragon Balls, pouvant réaliser n’importe quel souhait. Vegeta décide donc de se rendre sur Terre pour devenir immortel grâce à ces boules, ce qui lui permettrait d’accomplir son rêve. C’est là qu’il va rencontrer Goku pour la première fois, dans un combat qui est souvent considéré comme l’un des plus emblématiques de l’histoire de Dragon Ball, et en faire son rival éternel. 


Caractère (je vais revenir dessus plus en détail dans la suite de cet épisode, mais donnons un petit aperçu du début de l’histoire)

Vegeta est le prince des saiyans et depuis qu’il est petit, on lui répète qu’il est la star des saiyans et potentiellement le guerrier légendaire dont tout Saiyan a entendu parler dès son enfance. Un combattant légendaire, doté d’une force surhumaine. Il est donc particulièrement fier, orgueilleux et méprisant. Il a peu de respect pour les vies humaines, il aime conquérir, vaincre pour ne pas dire écraser ses adversaires. Il est en constante recherche de pouvoir, et il montre jamais ou peu ses vrais sentiments. Au début de l’oeuvre, il coche parfaitement les cases de l’antagoniste parfait : désir de conquête, puissance, cruauté, absence de scrupules, fierté démesurée. 


Mais alors, pourquoi Vegeta est l’un de mes personnages préférés ? Et surtout, qu’est-ce qui fait qu’il soit devenu l’un, si ce n’est LE personnage le plus populaire de Dragon Ball (en surpassant (pour une fois) Goku ?

Son design : Malgré sa petite taille, il a un chara design bien stylé qui le rendent parfaitement reconnaissable de loin, parmi tous les personnages. Personnellement, depuis toujours, je le trouve beaucoup plus stylé que Goku. (C’est un avis personnel!)

Sa puissance et sa combativité : c’est la première chose qu’on remarque chez Vegeta, au démarrage de cette oeuvre, c’est tout simplement sa puissance. A sa première apparition, il est beaucoup plus fort que Goku. Il représente le combattant Saiyan à la perfection et cela ne peut qu’entraîner une certaine admiration pour lui. Il a été entraîné depuis son plus jeune âge par les meilleurs professeurs de son peuple de guerrier et c’est sa puissance qui lui donne tout son intérêt aux yeux de Freezer. Au départ, il méprise la gentillesse qu’il considère comme un aveu de faiblesse. Ce qui le fait haïr Goku (mais qu’il respecte pour sa puissance). C’est d’ailleurs la seule chose pour laquelle il a du respect : les gens plus puissants que lui. 

Vegeta est un grand autodidacte et maîtrise des techniques qui lui sont propres : Garrick Canon, Big Bang, Final Flash, etc… il sait faire de superbes combinaisons de techniques, et sait rendre des techniques banales, surpuissantes. Il est très intelligent et stratégique. Il garde son sang-froid ou le regagne très vite si besoin. Il se donne toujours à 100% dans tous ses combats, souvent avec une grande violence, ce qui peut déstabiliser son adversaire. 

Sa fierté et son sens du devoir : C’est souvent THE adjectif utilisé pour parler de Vegeta : la fierté. C’est son principal trait de caractère et le plus marquant. Vegeta est démesurément fier. Alors la grande majorité du temps, c’est plutôt un défaut, car il n’avoue pas ses sentiments, est très orgueilleux, refuse de laisse apparaître une once de faiblesse. Mais c’est aussi une qualité. En effet, élevé comme prince, et héritier d’une lignée de combattants prestigieux, il est presque dans l’obligation de faire honneur à sa réputation et à son statut. Il préfère mourir que de trahir cela. Cela lui permet aussi de ne jamais baisser les bras face à son objectif final : surpasser Goku. Il ne lâche jamais rien, malgré la peur, la douleur, etc. Il se doit d’être le meilleur, quoiqu’il en coûte. Et il préférera être tué par un ennemi, que sauvé par un ami. De plus, tous les fans de Dragon ball savent que la particularité des saiyans est qu’ils deviennent de plus en plus forts après avoir frôlé la mort. Raison pour laquelle Vegeta n’hésitera jamais à se mettre en danger de mort et à se pousser lui même dans ses derniers retranchements, pour assouvir sa soif de puissance. 

Sa rivalité avec Goku : je vais faire une métaphore très douteuse pour imager cette rivalité. On dira que Goku est Lionel Messi et Vegeta, Cristiano Ronaldo. L’un est un génie, son talent est presque inné, il en devient agaçant à réussir brillamment en donnant l’impression de ne faire peu ou pas d’efforts. L’autre est un acharné du travail, et ne lâche jamais rien. Cette rivalité est finalement au coeur de l’histoire : tous les deux veulent absolument devenir les plus forts, ce qui est accentué chaque fois qu’ils croisent un ennemi plus puissant qu’eux. Ils ont été élevés très différemment, l’un auprès de l’élite du peuple des saiyans, l’autre sur terre par l’école de tortues de Kamé Sennin.


Leurs styles de combats sont donc très différents. L’un est un véritable stratège du combat qui ne pense qu’à écraser ses adversaires et à la victoire (un vrai guerrier Saiyan en somme), l’autre est naturellement « doué » s’intéresse plus au combat en lui même et à ses propres limites, qu’à son adversaire. L’un hait l’autre, tandis que l’autre, est plus amusé et intéressé par le premier. 

Au fur et à mesure du temps, leur relation va évoluer, s'apaiser et on peut dire qu’ils finiront par devenir des "amis". Ou du moins, ils ont une forme d’attachement certain l’un à l’autre. Ou de respect mutuel, plutôt. Et comme Batman et Joker, finalement, ils peuvent difficilement vivre l’un sans l’autre. hahaha. 

Son évolution : Dans tout l’univers de Dragon Ball, Vegeta est probablement le personnage qui connaît l’évolution la plus intéressante. Et je trouve que c’est finalement le personnage le plus « humain » de tous. 

D’abord, parce-qu’il est finalement en proie à d’énormes tourments et conflits intérieurs. Le point de départ de tout cela est le fait que Goku ne le tue pas suite à leur premier combat. Cela va remettre en question beaucoup de choses pour lui et va lui faire petit à petit changer de prisme de vue. Toute sa vie il a été un combattant, un guerrier, un meurtrier. On lui a répété qu’il était le plus fort et le meilleur et il se fait mettre au tapis par « une terrien », qui plus est, un terrien qui n’est autre qu’un Saiyan. Son monde intérieur s’effondre à ce moment là. Il perd d’une certaine manière sa confiance en lui (ce qu’il ne montre évidemment pas, vu qu’on l’a dit plus haut, fierté +++!) Et c’est ce qui va créer en lui ce besoin de prouver sa valeur, de prouver qu’il peut être meilleur que Goku. 

Le fait de passer du temps sur terre pendant sa convalescence, lui permettra de lui trouver des qualités et surtout, de rencontrer celle avec qui il finira par avoir un enfant : Bulma. Lui qui exécrait la terre et qui était plutôt parti pour la détruire, se retrouve à y vivre, à tomber amoureux d’une terrienne et à y construire une famille. Il est sensible, même s’il montre peu ses sentiments : ça lui arrive parfois même de pleurer (son combat contre Freezer sur Namek où il supplie Goku de le tuer). Ce qui va avoir tendance à l’agacer au plus haut point et il se reprochera souvent de s’être « adoucit » au contact des humains. Malgré son naturel fier, il prouvera de nombreuses fois à quel point il aime Bulma (exemple, quand elle se fera gifler par Beerus et qu’il se mettre dans une colère noire en hurlant « comment oses-tu lever la main sur ma Bulmaaaaa ? » Rappelons juste qu’il s’adresse au Dieu de la destruction. Oklm.


Le seul domaine où il surpasse de looooin Goku (ouais alors là, vraiment il y a 0 débat) c’est en tant que père de famille. Il aime Trunks plus que tout, l’entraîne sans relâche (parfois un peu durement) mais lui promet de l’emmener au parc d’attractions selon certaines conditions ! Tout comme dans DB Super (bon, j’avoue qu’on me l’a raconté!) Vegeta préfère louper un super combat contre des adversaires puissants, pour ne pas rater la naissance de sa fille. 

Il devra de nombreuses fois s’allier à Goku et ses amis, pour déjouer des menaces menaçant la terre, ce qu’il fera avec beaucoup de répulsion, mais petit à petit, il atteindra le statut de « gardien de la terre », lui aussi.  

Enfin, là où l’on pourra constater son réel changement, est pendant l’arc Boo. Il est obligé de demander l’aide de Babidi, magicien maléfique, pour redevenir méchant et cruel et se transformer en Majin Vegeta (avec son fameux M sur le front). Cela prouve que sa cruauté innée du début de l’histoire n’existe plus et qu’il est obligé de faire appel à des maléfices pour redevenir méchant. 

Il atteindra l’apogée de son évolution à la suite de deux évènements marquants pour un personnage comme lui : quand il reconnaîtra enfin que Goku est plus puissant que lui et qu’il ne sera toujours que le second, (et pour quelqu’un d’aussi fier que lui c’est difficile à admettre) et quand il se sacrifiera, en donnant sa vie, en vain pour sauver la Terre et les siens face à Boo. Terre qu’il aurait voulu détruire à ses débuts. 

Sa phobie des vers : hahaha, en vrai cette caractéristique là est si drôle. Comme Goku qui déteste les piqures, Vegeta a une peur bleue des vers ! 


En conclusion 

Et bien en conclusion, on ne peut que s’attacher à Vegeta. Parce-que finalement, c’est celui qui nous ressemble le plus. Il fait face a des contrariétés, il doit se battre deux fois plus que d’autres pour arriver à ses fins, il a des sentiments partagés et controversés, mais il reste sensible et attentionné envers les siens. On est frustrés pour lui qu’il ne garde que le rôle de second éternel et qu’il n’ait jamais le dessus sur Goku. 

Tiens bon, Vegeta, un jour peut-être que tu y arriveras ! 

Écouter l'épisode
 
Vetega v2.jpg