EzCLZWKWgAAvKn4.jpeg

#9 - NOUVEAUTÉS - KAIJU NO8, MASHLE, SPY X FAMILY, BLUE LOCK, ...

12 novembre 2021

 

3615 je vous raconte ma vie - Entre les vacances d’été, la rentrée, mon déménagement et plein d’autres choses, j’ai pris un peu de retard dans ma lecture manga et mon visionnage d’animes. Je dois rattraper une dizaine d’épisodes de Boruto, de Tokyo Revengers et de MHA et continuer évidemment ma folie One Pièce que j’ai mise en stand-by. J’ai d’ailleurs décidé d’arrêter de lire des scans et de ne me contenter que des sorties papier, pour pouvoir réussir à continuer mon rythme endiablé de lecture sur plusieurs fronts ! 


Mais lors d’un weekend un peu tranquille, j’ai décide de franchir le cap et de me lancer dans des nouveautés. Et je n’ai pas été déçue du tout, du tout ! Je vais vous parler des oeuvres que j’ai découvertes : 

1. KAIJU NO8 - la sortie de la rentrée des éditions Kaze ! Si vous n’êtes pas au courant, c’est que vraiment vous n’êtes pas très à jour de ce qu’il se passe dans le manga game. Ils ont fait une communication exceptionnelle et on réussit à réquisitionner l’une des tranches d’un bâtiment de la BNF à Paris, pour promouvoir ce manga, qui comptabilise d’ailleurs le record des meilleures sorties d’un manga, en France, de tous les temps ! Et honnêtement, c’est plutôt une réussite. Pour une fois, je suis dans les temps et j’ai lu le premier tome quelques jours après sa sortie officielle !

C’est une oeuvre écrite par Naoya Matsumoto (une femme) et publié dans le Shonen jump+ depuis juillet 2020. En France, il est publié chez Kaze, donc. 

Résumé - C’est l’histoire de Kafka HIBINO, un homme de 32 ans, qui travaille comme nettoyeur dans une société spécialisée dans le kaiju. Les kaijus sont des créatures monstrueuses de différentes formes et de différentes tailles, qui attaquent les humains et contre lesquels les humains combattent. Kafka rêve d’intégrer les Forces de Défense, mais a échoué plusieurs fois au concours d’entrée et a baissé les bras. A la suite d’une course poursuite / baston contre un kaiju pour sauver Leno Ichikawa, son stagiaire, Hibino se retrouve lui-même transformé en kaiju. Doté d’une nouvelle force, et encouragé par Ichikawa, Hibino décide de se présenter de nouveau au concours des Forces Spéciales. Concours pendant lequel il va découvrir des participants plus redoutables les uns que les autres, et où il va devoir tenter de préserver son secret. 

Mon avis - bah, pas très surprenant ni original, mais j’ai kiffé ! Beaucoup, beaucoup même. En ce qui concerne l’univers, rien de révolutionnaire : des monstres qui attaquent les humains, une équipe de défense super badass qui défend l’humanité, un perso principal un peu cassos sur les bords, etc… les cases basiques sont cochées ! Mais, le personnage d’Hibino n’est pas un ado en pleine rébellion. Il a 32 ans, il est déjà adulte, un peu raté sur les bords, mais déjà il n’a pas le profil « classique » du héros de Shonen. Les dessins sont beaux, il y a beaucoup d’humour (sur ces points, je ne suis peut-être pas la meilleure pour juger parce-que je suis particulièrement bon public et un rien me fait rire). On entre vite dans l’histoire, on est pris par les évènements et a envie de savoir la suite ! Je ne sais pas si le fait que ce soit une femme qui a écrit ce manga, mais il y a un clairement une mise en avant du côté égalité homme/femme. Hibino veut se dépasser et réussir le concours d’entrée aux Forces de Défense pour pouvoir se tenir au côté de son amie d’enfance, Mina Ashiro et vraisemblablement honorer une promesse qu’ils se sont faîte quand ils étaient enfants. Hibino semble vouloir se surpasser pour pouvoir se mettre à son niveau et défendre l’humanité à ses côtés (il y a t’il une histoire d’amour dans l’air entre ces deux la ?) 

Donc hâte de découvrir le tome 2 et la suite des aventures d’Hibino. 

Bonus - Est-ce que le nom de Kafka est un clin d’oeil à celui qui a écrit l’oeuvre bien connue de la Métamorphose ? (En référence au fait de se transformer en Kaiju ?) 

2. MASHLE - écrit par Hajime Komoto. Également une publication des éditions Kaze (décidément, ils ont le flair pour dénicher les pépites là-bas!) depuis avril 2021. Au Japon, il est publié dans le Weekly Shonen Jump depuis janvier 2020. Il existe à ce jour 5 tomes, dont le dernier est sorti le 18 octobre 2021. 

Résumé - Mash Burnedead, est un jeune homme qui passe ses journées à faire de la musculation et manger des choux à la crème, dans la forêt où il habite avec son père adoptif. Il est né sans aucune prédisposition pour la magie, ce qui est considéré comme un crime dans le monde dans lequel ils vivent et raison pour laquelle son père le cache au reste du monde. Mais un jour, trop tenté par des choux à la crème, il se rend en ville et est démasqué par un agent de police. Celui-ci lui propose un deal : entrer à la prestigieuse académie de magie Easton et devenir un des meilleurs élèves (et lui verses des pots de vin) ou être traqué par les forces de police pour le restant de ses jours. Mash accepte. Commence alors une série d’aventures toutes plus improbables les unes que les autres dans l’école Easton. 

Mon avis - alors au départ, je n’étais vraiment pas convaincue par Mashle, pour être très honnête. J’en ai entendu parler un peu partout, comme tout le monde, mais les dessins ne me tentaient absolument pas. (Et comme je l’ai déjà précisé, j’ai du mal avec les mangas dont je n’accroche pas aux dessins). Là où d’habitude, j’achète toujours les 2 premiers tomes, pour me faire une idée, je n’en ai acheté qu’un, presque à demi convaincue que ça ne prendrait pas.

Et bien, je dois reconnaître que je me suis trompée ! Passé les premiers chapitres où on nous met dans le contexte de l’histoire et où l’on pose le décor (qui, je dois dire, est une métaphore/parodie parfaite d’Harry Potter, dont je suis une grande fan) j’ai commencé à me prendre à l’histoire. Mash est complètement idiot, décalé, naïf, maladroit. Le cliché du mec qui a « tout dans les bras et rien dans la tête ». Mais ça le rend extrêmement drôle et forcément, attachant. Il se retrouve toujours dans des situations complètement improbables, d’où il arrive toujours plus ou moins à se sortir, grâce à sa force surhumaine. J’ai ri toutes les 5 minutes, parce-qu’il est complètement abruti et qu’il a une répartie hors du commun. L’histoire est prenante et même si on a l’impression d’être dans un remake humoristique d’Harry Potter, (d’ailleurs, est-ce réellement autorisé de s’inspirer autant d’une oeuvre ?), cela a un côté nostalgie car on va y retrouver des personnages emblématiques de cet univers (bien qu’un peu remastérisés tels que Dumbledore, McGonagall, Malfoy, Hermione, etc. Ainsi que le Quidditch (rebaptisé Duelo dans Mashle).  

C’est frais, c’est amusant et ça se lit vite. 

On peut se dire que le fait que les réussites du héros ne se basent que sur sa force physique est peut-être une morale un peu douteuse, au premier abord, mais j’imagine que tout cela va finir par évoluer par la suite. Il y a également de belles métaphores du monde réel, avec la « domination » des riches sur les pauvres et la question des égalités des chances. 

Du coup, j’ai commandé les 4 autres tomes dans la foulée ! Et j’ai hâte de connaître la suite. 

3. SPY X FAMILY - mon coup de coeur ++ de ces découvertes nouveautés. J’ADOOOORE! Il y a aujourd’hui 5 tomes sortis depuis septembre 2020, aux éditions Kurokawa et j’attends le 6e avec impatience ! Le Mangaka est Tatsuya Endo et il est publié dans le Shonen jump+ depuis mars 2019. 

Résumé - L’histoire commence en nous présentant le personnage de Twilight, un agent secret, beau gosse et apparemment très doué en combat et en stratégie et doté d’une intelligence particulièrement hors normes. Il travaille pour un agence secrète connue sous le nom de Wise et il est leur meilleur agent pour des missions nationales et internationales, notamment dans le monde politique.  On lui attribue une nouvelle mission dans laquelle il doit se rapprocher d’un homme suspecté de vouloir atteindre à la sécurité de la nation, Donovan Desmond. Pour cela, il doit s’inventer une famille factice, avec une femme et une fille, afin que son enfant puisse fréquenter la même école que celle des fils Desmond. Twilight va prendre l’identité de Loid Forger. Il va adopter une petite fille, Anya, sans savoir qu’elle dispose de dons de télépathe et peut lire dans les pensées des gens. Au détour d’une séance de shopping il va également rencontrer Yor Briar, sans savoir qu’elle est en réalité une tueuse à gages impitoyable. Et lui proposer de l’épouser, ce qui l’arrangera puisqu’elle même est célibataire depuis un moment et que cela commence à lui attirer les suspicions de tout le voisinage. Ils forment donc une famille « parfaite », en ignorant chacun les motivations des autres : sauf Anya, qui sait tout de ses deux parents adoptifs, ce qui va donner lieu à des situations particulièrement cocasses. 


Mon avis - C’est vraiment un coup de coeur total ! J’ai dévoré d’abord le premier tome, puis j’ai commandé d’un coup les 5 autres. Et je suis vraiment impatiente de lire la suite ! Les dessins sont magnifiques (le personnage de Twilight / Loid est un beau gosse, mix entre Kakashi Hatake et Livai Ackerman (haha). L’histoire est vraiment bien rythmée entre leur vie de famille, leurs activités parallèles à chacun et la vie à l’école d’Anya. On ne s’ennuie pas une seconde ! Leur famille complètement improbable est vraiment très drôle et attachante à la fois. Entre Loid, calculateur et plutôt froid au premier abord, désespéré de voir qu’Anya peine à devenir une bonne élève et craint pour la réussite de sa mission. Yor, tueuse sans pitié à ses heures perdues, mais jeune femme complètement étourdie, qui n’a aucun talent ménager (à part le ménage), qui ne sait pas cuisiner, mais qui est très attentionnée et à l’écoute d’Anya (et de son plus jeune frère Yuri, que l’on va découvrir dans l’histoire, de qui elle est très proche, qu’elle protège et aime plus que tout) et enfin Anya, qui connaît les pensées de chacun et compose avec ça (même si elle ne comprend pas toujours tout du haut de ses 6 ans, qui vit des aventures à l’école, notamment avec Damien Desmond, le fils de Donovan, qu’elle appelle « le méchant », mais au final, qu’elle apprécie plus qu’elle ne veut bien le dire. Chacun veut préserver la bonne harmonie de la famille pour ses propres raisons, mais on sent qu’un réel lien se crée entre ces trois personnages, qui finissent par réellement s’attacher les uns aux autres. J’ai hâte de voir comment tout cela va évoluer, notamment avec l’arrivée à la fin du tome 5 d’un personnage qui va sûrement semer le trouble dans la famille Forger…

4. BLUE LOCK - C’est évidemment un shonen, autour du football. L’auteur, Kaneshiro Muneyuki dit lui-même être à la fois un passionné de mangas et de foot ! Il est sorti au Japon en août 2018 et est édité en France aux éditions Pika depuis juin 2021. Je me souviens d’ailleurs avoir vu plusieurs personnes recevoir des coffrets presse vraiment sympa à la sortie du tome 1 ! Il y a à ce jour 4 tomes de parus en France. Un anime est en cours de réalisation et devrait voir le jour en 2022. 


Résumé - Le manga commence sur l’élimination du Japon à la coupe du monde de football 2018. Un comité se réunit alors pour prendre des mesures afin de revenir sur cet échec et de trouver des solutions pour y remédier. En parallèle, on découvre le personnage de Yoichi Isagi, qui, avec son équipe, rate de peu les qualifications pour les championnats nationaux. Persuadé que tout est terminé pour lui et se repassant en boucle ses erreurs, Isagi reçoit un courrier lui annonçant qu’il est convoqué à une réunion « footbalistique ». En arrivant sur place, il découvre le concept qu’a inventé la fédération japonaise de football pour essayer de créer le meilleur attaquant du monde : le Blue Lock. (Qui signifie, la cage bleue ou la prison bleue). Un camp d’entraînement d’intensif, duquel n’en sortira qu’un seul « gagnant », voué à devenir le meilleur.


Mon avis - J’aime beaucoup le foot, mais je ne suis pas forcément friande de mangas de sport plus que ça. Je crois que je garde le traumatisme d’Olive et Tom, où il fallait attendre 12 épisodes pour voir le ballon arriver à l’autre bout du terrain, donc j’ai commencé Blue Lock avec méfiance et scepticisme. Je n’étais pas forcément super convaincue d’accrocher. 

La première chose qui m’a plue, c’est la qualité des dessins. Il n’y a rien à dire, le manga est beau. Les personnages sont très bien faits avec souvent beaucoup de détails, notamment sur la musculature du corps (vu que ce sont tout de même censés être des athlètes).

En ce qui concerne le scénario, je dois avouer que l’histoire m’a fait penser à une version footbalistique de Squid Game. Enfin, de manière plus générale, au concept de Battle Royale. En effet, il est censé ne rester qu’un seul participant à la fin. Les participants sont poussés par le personnage d’Ego, qui semble ne ressentir aucune once d’empathie et les pousser dans des retranchements sombres de leur personnalité. Après avoir lu 2 tomes de ce manga, je ne suis toujours pas extrêmement attachée au personnage principal et préfère certains des perso secondaires comme Bachira ou Kunigami. Isagi, en bon personnage principal de shonen, a ds côtés très agaçants. 

Malgré les aprioris que j’avais avant de commencer ce manga, j’ai apprécié l’histoire. Le rythme est rapide et entraînant, les personnages sont intrigants et on a envie de savoir la suite. Après, je ne suis pas encore en mesure de dire si ce manga va beaucoup me marquer émotionnellement parlant, mais j’attends de voir la suite ! De plus, à la Squid Game, je m’attends à de nombreux rebondissements, retournements de vestes et autres trahisons en tout genre. 

TEASER CHAINSAW MAN - Et enfin, avec beaucoup de retard, je me suis également lancée dans Chainsaw man, ce manga ovni dont j’entendais parler depuis plusieurs mois. J’avais envie de voir de mes propres yeux ce qui faisait la renommée de cette oeuvre, et je ne détaillerai pas trop ici ce que j’en ai pensé, car je vais vous en parler de manière suuuuper détaillée dans une collaboration « talkshow » avec Seb et Val du podcast « Y a t’il un pilote dans le manga.? » (Si vous ne connaissez pas ce podcast, je vous invite vraiment à aller l’écouter ! Leur concept est assez simple: ils analysent en détails, le premier chapitre d’un manga pour savoir ce que ça vaut, leurs premières impressions, et si cela leur donne envie de lire la suite !) dans un épisode qui sortira très bientôt dans leur podcast : dispo sur toutes les plateformes habituelles !